Géophysique

Les méthodes de prospection géophysique mesurent certains paramètres physiques du sol et du sous-sol. Elles sont le complément idéal des forages mécaniques et de l’analyse cartographique, en permettant l’extrapolation à partir de données ponctuelles.

Les méthodes électriques

Les méthodes électriques se basent sur la répartition du potentiel électrique dans le sol. La mesure de résistivité électrique des terrains permet de fournir des résultats

  • "quantitatifs", en déterminant une coupe uni- ou bi-dimensionnelle en termes de résistivité (sondage électrique ou tomographie électrique)
  • "qualitatifs", en visualisant les variations de résistivité suivant un axe de progression donné (traîné électrique)

L’interprétation géologique des résultats permettra de distinguer les massifs de roches saines, les zones altérées ou encore les zones saturées en eau. Les accidents naturels (tels les karsts) ou anthropiques (tels les puits de mines) pourront notamment être mis en évidence par cette technique.  

Les méthodes sismiques

Les méthodes sismiques étudient la propagation d’une onde de choc dans le sol. Grâce à l’étude du temps de propagation de cette onde (sismique réfraction, tomographie sismique) ou à l’analyse de son spectre (sondage SASW ou MASW), il est possible de déterminer la disposition géométrique des couches et leurs caractéristiques mécaniques. Utilisées entre des forages adjacents, elles permettent de réaliser des vues tridimensionnelles du terrain.

Les méthodes sismiques sont utiles dans le domaine du génie civil car elles permettront de connaître l’épaisseur des terrains facilement excavables ou encore de positionner le toit du substratum rocheux compact. Elles permettent de mettre en évidence les zones déconsolidées ou karstifiées au sein des massifs calcaires, par exemple.

Les méthodes électromagnétiques

Les méthodes électromagnétiques sont basées sur l’induction de courant électrique dans les corps conducteurs lorsque ceux-ci sont excités par un champ magnétique. Elles permettent de mettre en évidence les zones conductrices, telles que les filons naturellement minéralisées ou encore les masses métalliques enfouies dans le sol.

BCG dispose d’un matériel géophysique de pointe lui permettant de mettre en œuvre les différentes techniques de mesure :

  • Méthodes électriques
  • Sondages électriques
  • Trainés électriques
  • Carrés de résistivité
  • Tomographies électriques (imagerie)
  • Méthodes sismiques
  • Sismique réfraction (sondage sismique)
  • Tomographie sismique (forage <-> forage, forage <-> surface)
  • Analyse des ondes de surface (SASW et MASW)
  • Mesures de vibrations
  • L’électromagnétisme
  • VLF